Jump to content

Recommended Posts

Voici un exellent article que je viens de lire sur Iribnews :

Les lectures erronées et déviationnistes sont de vraies blessures sociales, dans les sociétés islamiques de nos jours. De ces lectures et interprétations, différents groupes et sectes sont nés, et qui ont, sérieusement, porté atteinte aux convictions des Musulmans. Les coups portés par ces groupes à l’Islam et aux Musulmans ne s’avèrent, pourtant, pas moins durs que ceux venant des ennemis mêmes de l’Islam aux sociétés occidentales. Par le comportement inhumain et violent, dont ils ont témoigné, dans certains pays occidentaux, voire, beaucoup de pays islamiques, ces groupes extrémistes ont terni, foncièrement, l’image de l’Islam, donnant de cette religion une image rétrograde et brutale, auprès des opinions, surtout, dans des pays qui manquent d’une connaissance authentique de la religion musulmane. Or, les actes violents des groupes qui s’imaginent et se présentent musulmans ne sont nullement compatibles avec les enseignements islamiques, qui prêchent la paix et la justice.

Simultanément à l’extension de la vague de l’éveil islamique, dans les pays musulmans du Moyen-Orient, des courants extrémistes et déviationnistes, aussi, y ont progressé. L’intéressant, c’est que des gens, qui agissent, dans le cadre des groupes salafistes, ne montrent la moindre fidélité envers même leurs interprétations, d’ailleurs, déviationnistes de l’Islam, et cela, à tel point qu’ils s’autorisent les actes les plus immoraux, dès qu’ils en trouvent l’occasion. On a reçu pas mal de reportages, en provenance de l’Afghanistan, qui révèlent les cas de viols et d’harcèlements sexuels, sur les adolescents et adolescentes, commis par des membres des Taliban.

En Syrie, aussi, l’armée syrienne a, récemment, arrêté, à Idleb, un groupe de 20 personnes, avec le Saoudien, Abou Ahmad al-Tamimi, pour chef, en plein viol collectif et en train de tourner des scènes obscènes, avec une trentaine de femmes et de filles des membres du Front Al-Nosra et de l’ASL, mais parmi lesquelles, se trouvaient, également, des Syriennes prises en otage. Les enquêtes menées, suite à l’arrestation, montrent que les personnes arrêtées son liées au front Al-Nosra. Parmi eux, on compte 15 terroristes étrangers, avec, à leur tête, Abou Ahmad al-Tamimi, 40 ans, et d’origine saoudienne. Toujours, selon les sources syriennes, certaines des filles et de femmes qui ont été violées ont reconnu avoir consenti à cet acte immoral, sous les pressions et les menaces de diffamation des hommes armés. Les terroristes auraient, également, suggéré à ces pauvres femmes qu’elles servent la révolution et se garantissent le paradis de Dieu, si elles acceptaient de céder à leurs revendications insolentes !

Les groupes extrémistes salafistes cherchent, ainsi, à abuser, autant qu’ils peuvent, de cette période de passage aux régimes populaires, dans des pays arabes, qui sont libérés de leurs gouvernements despotiques. Ils cherchent, ainsi, à dérouter le courant de l’éveil islamique et de propager leur version déviationniste de l’Islam. Parallèlement aux agissements des Etats occidentaux, en vue de fomenter la crise, en Syrie, les courants salafistes, aussi, s’y sont visiblement réactivés. Les courants, qui jusqu’à hier, étaient qualifiés de terroristes, par les Etats occidentaux, les mêmes, qui fournissaient le prétexte, aux Etats-Unis, pour justifier leurs expéditions, au Moyen-Orient et leurs immiscions, dans les pays islamiques, sont, aujourd’hui, au service des objectifs des mêmes Etats occidentaux. L’une des méthodes des courants salafistes consiste, entre autres, à détruire les monuments historiques et les tombes des personnalités islamiques ; leur prétexte : le pèlerinage, dans ces lieux, relève du dualisme. Beaucoup de monuments historiques et de cimetières ont été détruits, sous ce prétexte, dans différentes régions du monde, à titre d’exemple, au Mali, un pays de l’Afrique de l’Ouest. En Syrie, aussi, la plupart des Salafistes, qui sont actifs, dans ce pays, sont des Wahhabites, qui bénéficient de l’appui des monarchies héréditaires, comme l’Arabie saoudite et le Qatar. Ils ne se content pas de démolir les lieux historiques et de pèlerinage ; ils ne reconnaissent pas musulmans, les Chiites, qu’ils s’autorisent, sur ce fond, à massacrer.

http://french.irib.ir/radioislam/art-a-culture/item/81025-l’occident-et-le-salafisme-le-double-langage#itemCommentsAnchor

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

Sign in to follow this  

×